11, rue Jeannette 10000 Troyes

N° 117 – Juillet / Août 2015

Édito… Pour un été à la page

Un sondage révèle que 64 % des Français liraient davantage de livres, « s’ils le pouvaient ». Pourtant, 33 % d’entre eux déclarent lire… de moins en moins !  Comment expliquer cet aveu d’impuissance ? Le coupable majoritairement invoqué est le manque de temps. Fort heureusement, l’été, tout change… Le temps y est donné, retrouvé, de s’adonner à ce qui est bien plus qu’une évasion, bien plus qu’un
loisir. À l’abri de la petite chose rectangulaire, le papier nous attend, patient et  généreux. S’y déploient les mots et leurs couleurs… La palette est vaste, entre la fiction, lieu de tous les possibles, la poésie qui insuffle, et l’ouvrage scientifique qui approfondit. Prodigue, le livre fait croître à la fois empathie et puissance de  raisonnement. Alors, l’été, plus que jamais, lisons, prêtons, empruntons des livres ! Quant aux jeunes, et cette indication doit nous interpeller, la même étude conclut que l’exemple familial reçu pendant l’enfance influence considérablement leur pratique ultérieure…

Agnès Laurent.

La solution des 7 différences

La solution des mots croisées